Une pointe d'amertume pour Karolane | Actualités | Occupation Double | Noovo

Occupation Double Grèce

Suivez toutes les actualités OD !

Une pointe d'amertume pour Karolane

Une pointe d'amertume pour Karolane

#Les exclus

Lisez les impressions de Karolane suite à son élimination lors du tapis rouge!

Mardi 2 octobre 2018

Jamais j'aurai cru faire partie des candidats d'Occupation Double. J'ai longtemps regardé cette émission toute petite en me disant à quel point ça avait l'air trippant de le vivre. Quand j'ai su que cette année l'aventure se passait en Grèce, ça a été comme une révélation. À un point tel que mon intuition me disait que j'allais en faire partie (je sais, ça semble vraiment fou). Je n'avais jamais voyagé en Europe de ma vie parce que je me disais que c'était trop cher pour l'étudiante que je suis. Disons que je ne suis pas du genre à me priver de quoi que ce soit lorsque je voyage afin de vivre le trip pleinement. La Grèce a toujours été un rêve et d'avoir passé trois ans de ma vie a étudier l'histoire de l'art gréco-romaine n'a fait qu'amplifier mon désir de mettre les pieds dans ce magnifique pays.  Eh bien, la vie me l'a servi sur un plateau d'argent !

 

Le tapis rouge

Vivre le tapis rouge, c'est l'étape cruciale. Non seulement tu badtrippes avec les mille et une hypothèses qui cogitent dans ta tête concernant la twist, mais tu as peur d'avoir l'air folle devant les gars et devant le Québec. Pour ma part, j'avais déjà en tête les points que j'allais aborder dans mon speech et c'était facile de parler de ce qui me représentait parce que je me connais assez bien. Si j'avais eu le pouvoir de recommencer cette scène, je n'aurai pas agis différemment. Contrairement à ce que plusieurs pensent, ce qui me stressait le plus n'était pas l'opinion des téléspectateurs ni des gars, mais plutôt de savoir si j'allais passer ou non cette étape…

Comme vous savez, je n'ai pas passé. Peut-être que mon speech n'était pas assez convainquant, peut-être que j'ai eu la malchance de passer avant-dernière. Somme toute, j'écope de deux semaines et demi de pures vacances en retrait du jeu, et croyez-moi, ça m'a fait le plus grand bien.

 

Quand rien n'arrive pour rien

Bien que je me sois trouvé vraiment resplendissante sur le tapis rouge, il manquait un petit quelque chose pour détoner des autres candidates. La question est: quoi?

Et bien la réponse est: je ne sais pas… et à quelque part, je m'en fous.

Avais-je vraiment envie d'embarquer dans une game à laquelle le Québec allait m'étiqueter? Parce que, me connaissant, quand je commence quelque chose, j'y mets tout mon cœur et mon énergie et rien ne peut m'arrêter.

J'ai accepté mon refus avec une pointe d'amertume. Parce que j'aurai vraiment aimé vivre le VRAI processus de cette télé-réalité. Parce que j'avais hypothéqué les prochains trois mois de ma vie en pensant que j'allais me rendre loin dans l'aventure. Sans prétention, mais par souci de sécurité financière. Laissez-moi vous dire que ça en gobe de l'énergie pour avoir la tête vide du Québec! À première vue,  j'ai réalisé que ce qui m'a profondément choqué était d'avoir mis autant d'énergie pour aussi peu de temps passé dans l'aventure. Puis, avec le recul, je pense que c'est le fait de retourner à ma vie d'avant qui me décourageait. Non pas que ma routine montréalaise me déplait, mais en allant à Occupation Double, disons j'avais certaines attentes. En tant qu'exclue de la première semaine, j'imagine que mon impact ne sera pas aussi spectaculaire que les candidats choisi lors du tapis rouge. Mais encore… la vie me surprendra toujours.

 

Le séjour en tant qu'exclue

Nous sommes entrées dans notre maison le soir même de notre élimination. À notre arrivée, j'ai été submergée par une douce vague de parfum floral qui m'a remis l'esprit un peu plus tranquille (chose que je ne peux oublier). Notre maison est typiquement grecque, isolée, et entourée d'une chaîne de montagnes. Comment ne pas décrocher et prendre du repos? Notre nounou nous a appris le lendemain matin que des gars avaient été éliminé la veille. Instinctivement, je me suis levée avec mon pyjama pour aller voir de qui il s'agissait. J'ai eu l'immense plaisir de découvrir trois jeunes hommes à moitié endormis: Pierre Hans, Gabriel et Tomy Jo.


Je crois que le plus grand avantage d'être exclue du tapis rouge est de ne pas être seule durant cette «convalescence». Parce que deux semaines et demie seule, ça peut être long en titi. La vie est différente ici, l'air y est plus pur et la nature nous pousse quasiment au bout des doigts. Ça me fait tellement du bien d'être déconnectée du Québec, du boulot, de l'école, des réseaux sociaux. De pouvoir faire une pause et de profiter du moment présent sachant maintenant que mon aventure, si courte a-t-elle été, est désormais terminée. Certains diront que c'est comme une honte d'avoir été rejeté du tapis rouge. Pour ma part, je prends ça comme une bénédiction, un vrai voyage sans stress, un moment loin des caméras et de l'attention.

 

Deux semaines et demi, aussi longues qu'elles m'ont parues mais ô combien remplies de doux souvenirs, je tiens à vous partager les moments que je n'oublierais jamais.

1. « La vie ce n'est pas d'attendre que les orages passent, mais c'est de danser sous la pluie ». Zeus nous a offert un spectacle du tonnerre et a eu droit à toute une audience pour l'acclamer! Je ne pourrais oublier les éclairs qui jaillissaient à l'horizontal, une première pour moi.

2. Quand nous avions rien à faire, nous inventions des jeux. Notre plancher de cuisine était fait de céramique et nous avions décidé de jouer à Twister pour nous divertir. Je peux confirmer que j'ai été très raquée le lendemain… D'ailleurs, je crois que je n'ai jamais joué aussi longtemps aux cartes de ma vie.

3. Georgioupolis est la première petite ville que nous avons visité. Sa charmante chapelle, aussi minuscule soit-elle, m'a vraiment intrigué. Elle a été bâtie loin de la plage et un étroit chemin de pierres glissantes est la seule façon de s'y rendre… Par ailleurs, avoir accès à la plage m'a fait un bien fou, parce qu'OD était en train de me rendre folle et que j'avais besoin de me ressourcer, de me recentrer. Cheers à ce beau moment!


4. La seconde ville que nous avons visité a été un vrai coup de cœur. Réthymnon est une ville qui bouge, merveilleuse à regarder le jour comme la nuit. J'y ai acheté un collier typique grecque en opale et en argent, Tomy Jo et Pierre Hans se sont fait tatouer pendant que Lisa se faisait les ongles et que Gabriel, Maria Laura et notre nounou Hannah ont eu droit à un pédicure par des poissons. J'ai beaucoup apprécié son phare ainsi que la vue de celui-ci. Nous avons conclu notre belle journée dans un restaurant autour d'une piste de danse que nous avions créée.

5. Nous avons dressé une liste des choses cool à faire durant notre séjour et j'ai découvert que Balos est LA plage en Crète à ne pas manquer. Sincèrement, cette place est un endroit magique au-delà de mes espérances. Elle fait partie des plages les plus belles que j'ai visité dans ma vie. Son eau salée nous laisse flotter si aisément qu'on se serait cru dans la mer Morte. Le sable est rose et il y a différent points d'eau plus creux où tu peux te baigner sans toucher le sol. C'est assez spectaculaire à voir.


6. Le lendemain, nous sommes allés à Chania. Nous avons été escorté par les gens de la production et nous avons eu droit à l'un des plus beaux couchers de soleil que je n'ai jamais vue. Un soleil aussi rouge et détaillé, j'en ai rarement vu. Je pense que j'ai même versé une petite larme, parce que les couchers de soleil c'est ce que je préfère le plus au monde à regarder. Ça nous fait réaliser à quel point le temps est important et éphémère. Ensuite, nous sommes allés manger dans un restaurant recommandé par la production et on a super bien mangé.

 

7. Je suis allée faire une courte balade dans les environs et j'ai été vraiment surprise de la richesse de ce peuple. En dix minutes, j'ai pu cueillir de mes mains beaucoup de pommes grenades, des limes, des olives, des dattes, des raisins, une figue de Barbarie et des kakis. Je n'avais jamais fait ça de toute ma vie !


-Karo xx

Plus d'OD