Se redécouvrir dans un autre contexte | Actualités | Occupation Double | Noovo

Occupation Double Grèce

Suivez toutes les actualités OD !

Se redécouvrir dans un autre contexte

Se redécouvrir dans un autre contexte

#Les exclus

Lisez les impressions de Julie-Anne suite à son élimination.

Mercredi 5 décembre 2018

C'était à notre tour… et pas si secrètement, j'avais réellement hâte de passer à autre chose. Je ne changerais rien de toute mon aventure, je me suis créé des souvenirs pour la vie avec des amis inoubliables. Je me suis par contre promis, avant mon passage à OD, que le jour où je ne serai plus heureuse et que l'expérience n'aurait plus rien de positif à m'apporter, que je n'allais pas rester seulement pour le prix. Et c'est justement où j'en étais rendue. Tout au long de cette aventure incroyable j'ai essayé de profiter de chaque moment pleinement mais les deux dernières semaines ont été plus difficiles. L'approche de la finale me faisait réaliser de plus en plus que j'étais dans un jeu et je vivais très mal avec ça. Comme vous avez pu le voir dans les émissions, le concept de l'amour pour moi n'est pas banal et je n'étais pas capable de devancer mon rythme et la pression faisait en sorte que je me refermais de plus en plus sur moi-même. C'était très épuisant mentalement pour moi et de même pour Yan qui, malgré lui, était pris dans cette situation. Il a tellement été là pour moi et je n'aurais pu vivre ça avec personne d'autre. Son écoute, sa patience et sa compréhension m'ont beaucoup aidé, mais j'avais besoin de sortir de cet état d'esprit et cela n'aurait pas été possible si j'étais restée dans l'aventure. 

« Le dernier couple éliminé : Yan et Julie-Anne. »

Ouuuff... la pression vient de tomber. Je me sens tout à coup si sereine, libre comme l'air, mais remplie d'une belle nostalgie. Je remercie également la vie (ou plutôt, les exclus, lol) d'avoir mis fin à notre aventure OD. Principalement car Yan et moi avons pu se redécouvrir dans un autre contexte, ce qui sera probablement un point tournant de notre relation. En vivant dans ce contexte de télé-réalité pendant plus de deux mois, tout ce qui nous entourait était devenue notre nouvelle réalité... une nouvelle routine, un nouvel entourage, de nouvelles habitudes... à en oublier notre vie à Montréal, ou presque. Sans s'en rendre compte on parle avec des filtres, on fait face à des situations irréalistes, on se compare. Avec un certain recul c'est en sortant de cette bulle qu'est OD qu'on le réalise.

Ça nous a fait un bien fou! Surtout dormir! Notre activité préféré à Yan et moi. Dormir et manger, haha. On s'est également promis un défi santé à notre sortie de notre maison des exclus car on pas mal été inactif pendant nos trois semaines ensemble. 21 jours. 24h sur 24. 7 jours sur 7. Le concept est si bizarre pour nous. On a l'impression que le temps s'est arrêté. On est dans cette zone grise entre notre ancienne réalité et notre futur réalité. En attente de notre sortie officiel à se remémorer et revivre des souvenirs de notre « ancienne vie ». On va se le dire, ça n'arrive jamais dans une vie de se faire filmer constamment pendant 2 mois et de devoir revivre ses moments à travers un écran. Tu te juges, tu te déçois, tu te fais rire, tu t'aimes, tu veux te consoler. C'est une thérapie tout ça. Mais ce que je retiens c'est surtout du positif. 


J'ai hâte de voir ce qui m'attend, ce qui nous attend. Peu importe « l'étiquette », en amitié ou en amour,  Yan et moi sortons d'ici plus forts, plus sereins et extrêmement optimistes par rapport à ce qui nous attend. Nous sommes une équipe. #TeamJulieYan.

Plus d'OD