Déjà nostalgique de la Slovénie | Actualités | Occupation Double | Noovo

Occupation Double Grèce

Suivez toutes les actualités OD !

Participez au Pool OD

Déjà nostalgique de la Slovénie

Déjà nostalgique de la Slovénie

#Carnet de voyage

Pézie raconte comment elle a vécu son voyage en amoureux avec Oli en Slovénie.

Lundi 29 octobre 2018

J'ai envie de raconter mon voyage en émotions, parce que la beauté du paysage, les activités, vous allez les voir. Nos émotions, ce qui se passe « en dedans », ça se voit moins bien. J'aime l'idée d'essayer de me confier, d'essayer d'expliquer l'invisible.

« Pézie, Olivier, vous en pensez quoi d'un voyage ensemble, d'un voyage en Slovénie? »

Déjà, l'émotion commence!

J'avais tellement hâte de partir! La Slovénie, j'avais aucune idée que tu existais, mais je partirais n'importe où avec Oli. Un peu de route, beaucoup d'avion, encore plus de sourires et quelques clins d'œil, on arrive à destination.

Je ne sais pas où regarder parce que chaque fois que je me tourne, le paysage est de plus en plus beau. Le genre de nature qui te coupe le souffle, qui te fait sentir tellement minuscule, et il y a toujours Oli qui n'est pas trop loin pour embellir encore plus tout ça. J'ai le sentiment de faire partie de quelque chose de grandiose.


J'ai été charmée par la Slovénie, par sa nature incroyable, par cette espèce de sérénité naturelle qui règne partout où tu vas, par le sourire des habitants, par les légendes et les histoires qui la rendent si romantique. J'ai été charmé par Oli en Slovénie, par son interaction avec les gens, parce que tu sais ici, c'est difficile d'imaginer la vie extérieure et notre voyage m'a permis d'avoir une parcelle de « réalité ».

Je ne sais pas à quel point tout ça peut paraître quétaine, mais le temps qu'on passe ensemble dans les maisons est calculé, c'est comme du temps emprunté, on a souvent le sentiment de devoir se dépêcher et la Slovénie m'a donné le luxe de prendre mon temps, d'apprécier les silences, les choses simples, d'avoir une idée de notre vie ensemble à l'extérieur.


J'ai été heureuse, tellement heureuse, c'est l'évolution que j'ai vécu le plus souvent, heureuse à chaque endroit, heureuse d'être avec Oli, heureuse d'être si heureuse.

J'aimerais réussir à mettre en mot tout ce que j'ai vécu, tout ce que j'ai ressenti, mais au fond, je me dis que d'avoir de la difficulté à l'expliquer est peut-être « normal », que parfois, les moments sont trop grands pour être expliqués, que de vivre ce genre de moment-là, malheureusement, ce n'est pas donné à tout le monde et que je suis vraiment choyée.

Quand j'y repense, je suis tellement nostalgique. 

Plus d'OD