Ne pas trouver l'amour, mais voir du pays! | Actualités | Occupation Double | Noovo

Occupation Double Grèce

Suivez toutes les actualités OD !

Ne pas trouver l'amour, mais voir du pays!

Ne pas trouver l'amour, mais voir du pays!

#Les exclus

Lisez les impressions d'Alexandra G. durant son séjour dans la maison des exclus!

Dimanche 7 octobre 2018

Ma maison d'exclue est très spacieuse, par contre tout porte à croire qu'elle a été décorée pour des amoureux: tasses avec des coeurs, des coeurs comme tapis de bain, lunettes avec des coeurs, des coeurs PARTOUT… je crois que le décorateur n'a pas eu le mémo : je n'ai pas trouvé l'amour à Occupation Double. Dommage!

Ma première semaine a passé en un claquement de doigts. J'ai fait la rencontre de Jonathan mon « nounou ». Il est vraiment sympathique et c'est une personne qui me fait bien rire. Nous sommes partis à la découverte des environs tels de grands aventuriers. Tout était à proximité: la plage, les magasins, les restaurants, etc. On s'est négocié un gym et une piscine (parce que notre maison en est dépourvue) à l'hôtel d'à côté. J'ai tenté d'apprivoiser un chat, qui s'est finalement enfui - ce n'est pas seulement les hommes que je fais fuir!

Une nuit, alors que je dormais paisiblement, quelqu'un vient cogner vigoureusement à ma porte. C'était Jonathan qui me disait de faire ma valise en vitesse parce qu'il avait reçu un appel de la production. Sonnée, j'ai exécuté la tâche et, au même moment, je me suis rappelée que c'était la soirée d'élimination des candidats. Bien-sûr 1+1 = 2 : j'étais sûre qu'il y avait une twist et que je retournais dans l'aventure… j'avais peut-être trop regardé Gossip Girl.

Nouvelle maison, nouvelle nounou. J'étais un peu déboussolée de la tournure des évènements, mais je me suis très vite adaptée à ce changement. En fait, je suis retournée aux appartements Evie's dans lesquels j'avais résidé avant le tapis rouge, donc je ne suis pas totalement dépaysée. Il y a une superbe piscine et en plus la plage n'est pas très loin. Marie-Ève (ma nouvelle nounou) est incroyablement aimable. J'ai l'impression d'être en voyage avec une amie. On aime les mêmes choses et on est toujours sur la même longueur d'ondes… ce qui rend le tout bien plus agréable quand tu passes presque 3 semaines 24h/24 7jours sur 7 avec la même personne (plus ou moins 2 semaines dans mon cas).

Les premiers jours ont été très pluvieux alors nous sommes restées à l'intérieur. Heureusement, ma nounou a pensé à tout: elle a apporté des sudokus, des mots croisés, un cahier d'activités pour entraîner son cerveau et des livres dont deux qui ont particulièrement retenu mon attention et que j'ai dévoré en un rien de temps. Pendant cette période « confinée », je me suis aussi découverte des talents de cuistot, j'ai tenté de « dompter » la machine à laver (pas toujours facile les appareils grecs) et j'ai également beaucoup écrit pour m'aider à faire une introspection de mon aventure.

Le soleil est enfin de retour! Avec du beau temps arrivent une multitude de plans. Nous avons loué une automobile pour trois jours. Nous avions ainsi trois jours pour explorer tout ce qui n'était pas à notre portée.

Jour 1 de 3

En chemin vers la plage d'Elafonisi nous sommes arrêtées en bordure de route près d'une falaise qui offrait un panorama époustouflant. 

Nous avons fait la rencontre d'un drôle de petit monsieur grec qui m'a demandé si j'étais mannequin (c'était très flatteur) et qui voulait ABSOLUMENT qu'on vienne habiter de manière permanente en Grèce. Il désirait nous présenter ses fils qui, selon lui, « pouvait devenir nos époux et nous donner notre citoyenneté »… c'est un très beau pays, mais je vais devoir refuser!

Avant de reprendre la route, j'ai fait les yeux doux à un bouc qui m'a donné un coup de tête avec ses cornes... je ne fais clairement pas l'unanimité, toutes espèces confondues ;-).

Arrivées à la plage, j'ai été subjuguée. Le paysage était à couper le souffle tant par la parfaite disposition des rochers et des coraux que par le soleil qui percutait l'eau cristalline, la faisant briller de mille feux. Pour immortaliser cette image, je me suis improvisée mannequin et Marie-Ève, photographe, avec son téléphone. Voici ce que ça donne:

Jour 2 de 3

On avait planifié aller surfer, mais l'instituteur à annulé à deux reprises notre rendez-vous en raison de la tempête qui approchait. Je vous confirme que tempête il n'y a pas eu. Finalement, nous avons brunché avec Valérie, Charles, Sacha et Jay, membres de l'équipe de production, sur une petite terrasse très coquette près d'un petit quai. J'ai vraiment aimé ce moment plus intime et j'ai été touchée qu'ils prennent de leur temps malgré leur horaire chargé et leur manque de sommeil flagrant pour venir discuter de tout et de rien avec nous. Comme de bons vieux amis.


Une fois le repas terminé, Marie-Ève et moi sommes restées visiter les lieux. Trente minutes ce sont écoulées que déjà on se fait proposer un « free sailing » et qu'un photographe nous demande de poser pour lui.

Jour 3 de 3 

Quoi de mieux pour clore mon expérience qu'une croisière vers Balos avec escale à Gramvoussa « l'île aux pirates » où se trouvait les ruines d'un château vénitien et d'un navire naufragé solitaire.


Plus d'OD