Carnet de voyage : JESSIE | Actualités | Occupation Double | Noovo

Occupation Double

Visitez le site de

Retour

Carnet de voyage : JESSIE

Carnet de voyage : JESSIE

Lisez les impressions de Jessie lors du voyage final à Singapour

14 décembre 2017

À première vue, Singapour reflète la richesse, la modernité, la propreté et les règlements serrés. J’hésite entre m’y sentir en sécurité ou étouffée.

L’architecture complexe et originale des innombrables gratte-ciels m’impressionne tout en me faisant peur. Je cherche une lueur de vérité à travers cette ville trop aseptisée. Tout est poussé à l’extrême, comme si Singapour avait quelque chose à prouver ou à cacher.

Sur une terrasse, au sommet d’un hôtel de luxe au centre de la ville, je me mets à pleurer, déchirée entre l’appréciation du moment et la culpabilité d’y avoir accès. J’ai envie de crier pour briser le fragile équilibre du silence de cette ville trop calme.

Du haut de notre suite présidentielle ridiculement trop grande pour deux, je vois à perte de vue des HLM où s’entassent des familles dans leurs 3 1/2 trop chers. Les sentiments contradictoires s’accumulent, comme si une partie de moi ne se sentait pas à sa place, sans trop savoir pourquoi. Un résident m’éclaire sur cette dichotomie qui s’est créée en moi. La liberté d’expression n’a pas sa place ici, elle qui est partie prenante de ma personne. Qui je suis n’est pas la bienvenue dans cette ville d’illusions et de façades qui camouflent un malheur social profond. J’ai vécu ce voyage en imposteur, profitant du rêve qu’on nous y vendait, tout en étant amputée de mes valeurs et de mon essence.

Plus d'OD

L'encyclopédie du savoir amoureux

Le dernier souper

Se dit du moment, une fois la relation officiellement terminée, où les anciens amoureux s’offrent un répit. Le calme avant la tempête, dans un ultime effort d’amour.

L'encyclopédie du savoir amoureux
Pascal-Hugo

3 novembre 2017