Journal de bord de l'exclue : KARINE | Actualités | Occupation Double à Bali | Noovo

Occupation Double Bali

Retour

Journal de bord de l'exclue : KARINE

Journal de bord de l'exclue : KARINE

Karine vous partage ses impressions après son élimination!

13 novembre 2017

 

Pour moi, la maison des exclus c’est l’endroit pour faire un retour sur mon parcours à Occupation Double, écouter les épisodes (puisque dans les maisons, nous n’avons pas accès au contenu), me détendre et surtout me préparer à retourner au Québec. Comme c’était une élimination double, j’ai dû éliminer un garçon. Je me retrouve donc dans la villa Idamane avec Philippe et notre nounou que j’adore, Geneviève.

La première semaine est plutôt… spéciale, je dirais. C’est un drôle de mélange d’émotions d’être exclue. Autant je désirais quitter parce que je sentais que je n’avais plus ma place dans le jeu, autant je suis déçue de ne pas continuer à vivre l’expérience avec les filles. C’est une semaine remplie de questionnements (sur la délibération, sur les gars qui étaient sincères ou non, etc…), d’adaptation (ne plus avoir son micro sur soi constamment, on peut éteindre les lumières nous-même, on a enfin accès à l’heure, etc…), de doutes (sur les réactions du public, de notre famille, etc…) et de découvertes.

Les premières nuits ont été courtes pour Philippe et moi, on a tellement de choses à se dire qu’on n’arrive pas à arrêter de parler. Je réalise enfin que j’ai aucune idée de qui sont réellement les gars que je croyais connaître dans le jeu. Maintenant, j’ai une toute autre image d’eux, mais surtout de Philippe. Dans l’aventure, on a que des 20-30 minutes, et quelques fois moins, pour discuter avec les garçons. Ici, je suis avec Philippe 24h sur 24h, 7 jours sur 7, c’est très différent. Dans le jeu, il était mon confident, il me rassurait; j’avais toujours hâte de lui parler parce qu’il me faisait du bien. En ce moment, je n’arrive pas à m’imaginer dans la maison des exclus avec quelqu’un d’autre que lui. C’est un homme doux, attentionné, mais surtout ouvert et disponible. Il me fait rire, il me réconforte et il me fait réfléchir (probablement sans le savoir).

Je trouve le visionnement des épisodes assez difficile, pour être honnête avec vous. Je trouve ça incroyable de voir les vrais visages de certaines personnes et de réaliser à quel point seulement une mini partie de tout ce qui arrive en réalité est montrée dans les émissions. Je n’aurais jamais cru que les gars avaient autant parlé en négatif de moi, ils n’avaient réellement aucune idée de ce que je vivais, ni d’ouverture à essayer de le comprendre. C’est difficile de voir que je passe pour une fille immature sachant qu’une bonne partie des conversations n’a jamais été montré à l’écran. Ça reste que je ne regrette rien de mon aventure puisque j’ai été vraie, authentique et j’ai suivi mon cœur. Je suis reconnaissante de pouvoir faire un travail sur moi-même suite à cette expérience.

Une autre chose que je trouve particulièrement difficile, c’est de ne plus être avec les filles. Je m’ennuie tellement de Joanie, Élodie, Alexandra C. et Jessie. Les 6 semaines passées ensemble nous ont soudées et j’ai très hâte de les voir. Je pense à elles chaque jour et leur souhaite le plus de positif possible.

Bref, simplement pour vous dire qu’à ce stade-ci de l’aventure dans notre maison d’exclu, mon top 1 c’est Lana, le singe de Claudine, notre voisine. Suivi de très près par Loulou, Tania, Joy et Nais, les chiennes de Claudine aussi.

Ah oui, et pour revenir à Philippe, je l’aime bien. On dort ensemble et pour l’instant, je n’ai toujours pas eu envie qu’il dorme sur le divan, j’imagine que c’est bon signe!