Journal de bord de l'exclu: Jordanne | Actualités | Occupation Double à Bali | Noovo

Occupation Double Bali

Retour

Journal de bord de l'exclu: Jordanne

Journal de bord de l'exclu: Jordanne

Jordanne vous partage ses impressions après son élimination!

23 octobre 2017

C’est ma première semaine dans la villa des exclus et je trouve que le temps passe trop vite. Moi qui m’inquiétais de passer 3 semaines à fixer les murs, c’est tout autre chose! Ma villa est tout simplement à couper le souffle, j’ai ma propre chambre avec pleins de photos de mon entourage, j’ai une panoplie de films à regarder et une belle piscine dans une cour arrière digne des plus beaux comptes Instagram!

2 petits bémols ; y’a des coqs qui crient chaque matin (prendre note qu’il y a un restaurant de poulet à 2 coins de rue, c’est louche) et la prison est à 5 minutes de marche. Sinon, tout baigne!

Ma première semaine a été assez mouvementée, je vais vous faire mon top 3.

 

En 3e position : ma première visite à l’épicerie! Ok, ça va vous paraître assez banal comme activité mais pour moi de voir les produits locaux et de choisir mes propres aliments pour la première fois après 3 semaines, c’était débile! Juste la marche pour se rendre à l’épicerie me comblait de bonheur.

En 2e position : Journée à la plage avec ma nounou! Oui, à Occupation Double, on a des nounous! Cette semaine, la mienne a 23 ans alors on trippe d’être ensemble à Bali!

La journée à la plage, c’était parfait. Nous avons marché pendant près d’une heure pour explorer les lieux. En marchant, on a croisé pleins de resorts de luxe, des vrais de vrais 5 étoiles. On a décidé de s’infiltrer! J’avais peur que les gardiens nous chicanent mais le peuple balinais est tellement accueillant que tout le monde te salue poliment avec un grand sourire. Ce qui fait le charme de Bali, c’est clairement le peuple.

En coupant dans le resort, on s’est rendue sur une petite rue bien tranquille avec des dizaines de « Taksi », et non « Taxi »!

En marchant, on est tombé par hasard sur un restaurant éloigné trop mignon. Il y avait une grosse piscine avec des chutes d’eau et des tables pour manger. Hallelujah! On a savouré des pizzas à l’ail, oui oui, il y avait des gousses quasi-entières, ça nous a bien fait rire. Ce que j’aimais le plus dans cette journée, c’était de ne pas trop savoir où qu’on allait et que dire de la marche du retour.

La plage était presque déserte, et les reflets du ciel sur la fine couche d’eau par-dessus le sable, c’était PARADISIAQUE!!!

Finalement, mon top 1 : Oui, j’ai un coup de cœur enfin! Le Angelita Café, sur un coup de tête le jeudi soir, ma nounou et moi, on décide d’aller là. On apporte de la lecture et nos journaux intimes, sans trop savoir ce qui nous attendait.

En rentrant, ce fût le parfait coup de foudre. Une belle pâtisserie française, la déco était inspirée des maisons de poupée, la vaisselle était antique et délicate et que dire du bar à desserts… Des tonnes d’éclairs aux chocolats, des milles feuilles et de mousses!

Alors nous avons pris nos pâtisseries, 1 café, un cappuccino et nous avons seulement profité du moment sans lire ni écrire. Nous étions tout simplement émerveillées

Pour bien finir la soirée entre fille, film quétaine et masque pour la peau!

Alors ma vie d’exclue se passe à merveille, je profite de Bali le plus possible avant mon retour au Québec. D’ici là, d’autres aventures à venir!

Xxx

- Jordy

L'encyclopédie du savoir amoureux

Le scan amoureuxphonique

Lorsque quelqu’un enchaîne les relations éphémères non par recherche du plaisir de la chaire, mais bien par espoir de finalement trouver la personne parfaite avec qui poursuivre sa vie.

L'encyclopédie du savoir amoureux
Pascal-Hugo

11 novembre 2017