Carnet de voyage : Alexandra | Actualités | Occupation Double à Bali | Noovo

Occupation Double Bali

Retour

Carnet de voyage : Alexandra

Carnet de voyage : Alexandra

Découvrez ce qu'Alexandra a pensé de son voyage au Japon!

22 octobre 2017

Si on m’avait dit qu’un jour j’aurais été BIG IN JAPAN, de l’autre côté du globe, accompagné d’une équipe de tournage, je me serais esclaffée. Le plus coquin c’est que, là-bas, j’ai ris à chaque moment incroyable que je vivais. Je n’en reviens toujours pas, j’étais au Japon!

Première impression marquante dès mon arrivée à Osaka : c’est si zen ici! Pour avoir eu la chance de visiter d’autres grandes villes du monde comme Paris, Rome et New York, où le bruit fait partie intégrante de la culture : engueulades dans les rues, ronronnement des moteurs, klaxons… j’ai découvert qu’au Japon, c’est si paisible! Non seulement l’ambiance en général est zen, mais les gens aussi! Les Japonais sont discrets, polis, généreux et sérieusement mignons dans leur façon d’être.

Durant le voyage, j’ai eu la chance de faire plusieurs activités pas trop trop conventionnelles. Dans mon TOP 3 se trouvent :

3. L’apprentissage du combat de samouraï
2. La lutte sumo, où je me suis bidonnée devant Adamo qui portait le fameux string du lutteur. Il s’est mesuré à un champion sumo d’environ 5 fois son poids!
1. La soirée typiquement japonaise où nous avons passé pour des vedettes caucasiennes d’un soir! On a callé des bières sur une scène dans un izakaya encouragés par une gang de locaux téléphones à la main, qui semblaient trouver ce moment tout aussi attrayant que nous.

J’ai apprécié le fait que le Japon m’a sorti de ma zone de confort culinairement parlant. Moi qui suis végétarienne, j’ai goûté au bœuf de Kobe, au poisson fugu, j’ai mangé des tonnes de sushis aux goûts étrangers, et du tempura à profusion, moi qui n’est habituellement pas friande de friture. J’ai même dégusté un saké dans lequel un serpent faisait trempette!

Je me souviendrai toujours toute ma vie de cette évasion japonaise et il est clair que je goûterai encore à toutes ces « japonaiseries » dans le futur!