Carnet de voyage: Karine | Actualités | Occupation Double à Bali | Noovo

Occupation Double Bali

Retour

Carnet de voyage: Karine

Carnet de voyage: Karine

Découvrez ce que Karine a pensé de son voyage aux Philippines!

16 octobre 2017

En mode survie!

JOUR 1

Après un « red-eye », nous arrivons enfin aux Philippines. Don, notre guide, nous emmène explorer un marché typiquement local. Nous avons pu déguster les mangues du monde, découvrir des aliments locaux, et acheter du rhum… YEAH! 

Les enfants semblaient nous adorer, et nous de même. Il y en avait tant, tout autour, qui s’amusaient avec si peu, on aurait dit un pays peuplé seulement d’enfants.

La chaleur était accablante, le soleil intense mais le vent de la mer si doux. Nous avons pris le bateau de Don, Abandon Paradise, pour se rendre à notre île déserte. La vue était splendide. On pouvait voir des centaines d’îles des Philippines, leurs plages désertes et les bateaux des pêcheurs. Et si aviez vu les coraux et les poissons multicolores, c’était si beau! L’eau était tellement claire, presque turquoise.

Après quelques tentatives pour pêcher nous-même, nous avons finalement mangé le poisson que Don avait attrapé quelques minutes avant. C’était un DÉLICE! À notre arrivée sur l’île déserte, nous avons construit un abri pour dormir avec des branches et des feuilles, trouvées dans la nature. Le coucher de soleil était incroyablement beau, la vue était d’une telle beauté, qu’on en avait le souffle coupé.

JOUR 2

À notre réveil, le soleil se levait au loin. La vue de notre abri était magnifique, c’était d’un romantisme impressionnant. Les îles sont si simple, dénudées de toute activité humaine, épurées. Nous sommes allés voir une grotte sur une autre île déserte. Nous avons pu nous baigner dans l’eau à l’intérieur de la grotte. Chaque angle de vue donnait sur un paysage à couper le souffle.

C’est difficile de mettre des mots sur des moments et des images comme ceux-ci, en espérant avoir dressé un portrait digne de ce pays si paradisiaque.

Comme Louis-Philippe dirait si bien : « Si t’amènes ta date aux Philippines, ça risque de ben aller! » ;)